Grippe de Fou !

Une hécatombe parmi nos oiseaux marins

Dans les semaines précédant juillet 2022, le Canada, l’Écosse et la Norvège observaient une mortalité d’oiseaux marins anormalement élevée : ils soupçonnaient une nouvelle souche de grippe aviaire1 d’en être responsable.

1 L’origine de ce virus, « influenza aviaire », remonte à un élevage d’oies en Chine, en 1996 ; depuis lors, le virus a tué des millions de volailles et des cas de transmission mortelle à l’être humain ont également été recensés. Au cours de 2021, une souche du virus a muté pour devenir encore plus transmissible. La souche de cette année 2022 frappe tout particulièrement les oiseaux de mer.  Source : National Geographic – Helen SCALES – 24 août 2022

Pour visualiser cette vidéo en “plein écran”, cliquez sur la touche F de votre clavier ; pour quitter le plein écran, cliquez à nouveau sur F.

Des caméras installées sur l’île  Rouzic permettent à Monsieur Provost, Responsable de la Réserve Naturelle des Sept-Îles, de surveiller les colonies d’oiseaux sans avoir à les importuner.

Mais, dès le 1er juillet de cette année, il repère un cadavre de Fou de Bassan.  Dix jours après, deux oiseaux morts (un fou et un goéland) sont positifs au H5N1

Source principale  (photos et situation) :  note de situation au 23 août préparée par l’équipe de la réserve naturelle faisant le point sur l’état de la colonie de Fous de Bassan sur l’île Rouzic touchée de plein fouet par la grippe aviaire.

1er juillet - 1 oiseau mort
4 juillet - Parents et poussins

L’épidémie s’est d’abord déclarée au sommet de l’île Rouzic puis sur ses versants.

Sur une zone témoin de 102 nids (celle des premières mortalités), une perte de 33 poussins est dénombrée entre le 5 juillet et le 16 août.

Ces pertes sont essentiellement liées à l’absence d’adultes car les poussins ne sont plus nourris. Plusieurs centaines de Fous de la colonie de Rouzic  (adultes et jeunes) sont morts en 1 mois 1/2. Des dizaines de leurs cadavres sont retrouvés sur nos rivages bretons.

Le 16 août, la colonie de Fous de Bassan s’est considérablement éclaircie. Les emplacements vacants sont dès lors occupés par des  oiseaux non encore reproducteurs ou en échec de reproduction.

Les populations d’oiseaux marins qui sont actuellement décimées par la grippe aviaire sont également la cible de nombreuses autres menaces :

  • changement climatique,
  • surpêche de leurs proies,
  • captures accidentelles dans les pêcheries,
  • prédateurs mammifères qui mangent œufs et poussins.

En plus d’être des sentinelles de la santé des océans, les oiseaux marins jouent un rôle vital dans les écosystèmes marins et terrestres. Source : National Geographic – Helen SCALES – 24 août 2022

Halloween et chaumières île-grandaises

Halloween et les chaumières îlegrandaises

Vous êtes intéressés pour ouvrir votre chaumière aux diablotins ?

Inscrivez-vous bien vite avant jeudi 13 octobre !

par mail : salsadelile@orange.fr

par téléphone : 06.87.55.74.93 

Chaumière accueillante

Si vous êtes

chaumière à bonbons

ouvrez la porte aux diablotins

pour leur offrir des friandises.

Chaumière à épreuves

Vous réservez aux diablotins

quelques petites épreuves

et leur offrez des récompenses

Pour de plus amples renseignements, cliquez sur l’image ci-dessousvous accéderez à la page “Halloween” du site “Salsa de l’île”